31 décembre 2006

Second Life : Acropolis

Acropolis est un autre de ces endroits fantastiques dans Second Life. C'est une grande région répartie sur quatre simulateurs, qui comprend des zones résidentielles "de luxe" en bord de mer et une grande zone sauvage "préservée" avec des paysages vertigineux dont la création revient, pour une grande part, à Luna Bliss.



En plus de sa végétation luxuriante et de ses nombreuses cascades, on peut aussi y admirer un volcan en activité et les fameuses cavernes d'émeraude.



Au-dessus des "jardins d'Acropolis" se trouve également une cité céleste.


Quand on voit ce type de très belle réalisation, on se demande bien pourquoi certaines entreprises "du monde réel" éprouvent le besoin de fabriquer des choses aussi laides dans Second Life. A-t-on besoin de ces grands bâtiments glacials et de ces amphithéâtres vides pour y faire des affaires ou pour impressionner les journalistes ?

4 commentaires:

Nessy a dit…

les premiers temples en pierre ont été réalisés à l'image des anciens en bois et les premiers poteaux en acier étaient des colonnes plus ou moins "corinthiennes", il faut un certain temps aux humains pour libérer leur imagination !

Natacha QS a dit…

Il y a quelques jours, j'ai découvert en vol ce coin superbe ! Je suis aussi d'accord avec vous sur l'esthétique de bâtiments et de l'architecture en général, c'est assez décevant quand on sait que là, on peut construire ce que l'on veut. Ce serait intéressant d'en savoir plus sur les coûts des aménagements et installations.

wildo a dit…

L'autre jour j'ai croisé un scripteur et développeur US qui construit des immeubles dans SL Entre 300 jusqu'à 3000 e ... par immeuble, et encore c'est pas cher me dit il. ;-)
On peut imaginer alors ce qu'a dû coûter pour Sony un chantier comme Media Island !

Nicolas a dit…

je dirai même que au-delà de l'architecture virtuelle, qui à mon avis est trés loin des possiblités offertes par SL, les avatars ne sont pas non plus si "improbables".
Si SL ne sert pas à developper un monde imaginaire, je vois pas bien l'interêt. De plus, les marques et la pub commencent à être vraiment trop présentes...
Pas facile de créer un "autre monde" sans liens avec le monde réel...peut-être avec du temps?