13 décembre 2006

Le Web 3 et Second Life

J'ai eu la chance (enfin, pas moi mais un "double" dans la vie réelle) d'assister à la très instructive et quelque peu controversée conférence "Le Web 3" qui vient de se terminer. Ce n'est pas trop le lieu d'en parler ici; des informations sur le sujet sont disponibles ici, ici, , , ainsi que dans beaucoup d'autres blogs et sites d'informations.

En ce qui concerne plus précisément Second Life, je me permets de faire trois constats :

- les "géants" n’y comprennent absolument rien ; lors de la table ronde avec Yahoo, Orange, Nokia et Microsoft, la question de savoir si Second Life était quelque chose d’important a été suivie d’un long silence révélateur de leur ignorance;
- les "experts" du Web 2.0 se trompent en l’assimilant à un jeu et en l’associant trop volontiers à World of Warcraft ; l’intervention (très vivante au demeurant) de deux "écossais", dont Jonas Luster, a malheureusement contribué à cette confusion ;
- la présentation de Glenn Fisher, directeur marketing de Second Life, est restée trop générale ; est-ce dû à une faiblesse du marketing ou bien au (faible) niveau présumé de l’assistance sur le sujet ?

Enfin, Nicolas Sarkozy, en assénant un discours sans aucune interactivité, nous a montré qu’il n’a pas encore compris le monde de l’Internet. Il a aussi pensé nous gratifier d’une jolie métaphore en parlant d'Internet comme d'un "nouveau continent", mais il ne croyait pas si bien dire : un (vrai) continent est effectivement en train d’émerger dans Second Life…

Lire aussi les remarques de Michel Leblanc.

3 commentaires:

Blocal a dit…

Bonjour,
je souhaitais vous signaler le dossier que le magazine TOC a consacré à second life dans son numéro de décembre actuellement en kiosque et sur www.toc-mag.com
Merci et bonne continuation
:)

Anonyme a dit…

Je voudrais ici faire la remarque suivante a propos du jugement des personnes en place dans la conférence. Il ne faut pas oublier que les gens de Microsoft, Nokia etc. sont des développeurs avances en c/c++ Java et en conception d'application top niveau. Ils ont passé leur vie avec des ordinateurs et Internet. Ils en savent plus que n'importe quel reporteur sur les nouvelles technologies, sur ce qui existe et surtout ce qui s'en vient et que tout le monde ignore encore. Leur réaction au sujet de SL est probablement plus en rapport avec ce qui va émerger bientôt de ce type d'applications.
Si c'est gens voient SL comme un jeu eh bien c'est parce que cette application n'est rien a comparé a ce qui s'en vient. Ce n'est qu'un sandbox... eheh.

Anonyme a dit…

Désolé pour les erreurs d'ortho