19 janvier 2008

Second Life : monde virtuel et réalité augmentée

Le Georgia Institute of Technology possède un laboratoire de recherche (Augmented Environments Lab) qui mène des expériences de réalité augmentée au sein de Second Life. L'île utilisée à cet effet s'appelle, sans surprise, Augmented Reality. Le fondateur et co-directeur de ce laboratoire est Blair Potluck (Blair MacIntyre) que j'ai eu la chance de rencontrer à l'occasion d'une visite de l'endroit.


Plusieurs projets sont menés en parallèle avec différentes réalisations permettant d'utiliser le monde virtuel comme plate-forme pour la réalité augmentée. Voici des exemples d'installations telles qu'elles se présentent dans Second Life.



Vous pouvez voir sur Flickr quelques résultats obtenus sous la forme de photographies. Voici également une vidéo didactique sur le sujet.



Pour plus de détails, voir le
site Internet du laboratoire.

Blair Potluck m'a expliqué que le lab est en train de développer un logiciel client spécifique qui soit capable d'intégrer les matériels disponibles (au minimum une caméra). Ce mash-up de deux technologies émergentes est réellement fascinant...

2 commentaires:

Sofian a dit…

Tout cela semble effectivement fascinant et on ne sait plus qui est qui ou quoi avec tout ça!

Est-on un être humain intégré dans un monde virtuel ou bien l'inverse...?

Et au fait ça sert à quoi? Cela me fait penser aux trucages de cinéma dans lesquels depuis longtemps déjà la réalité et les images de synthèse sont mêlées (ça a commencé avec Tron je crois, et avec "Qui veut la peau de Roger Rabbit" pour le grand public)

Pourrais-tu être plus précis et nous dire dans un prochain post quelles pourraient être les applications de cette AR?

J'avoue que je n'ai pas tout compris...

Mais je reste ébahie par la maîtrise technique et l'illusion!

Un jour peut-être je pourrais discuter avec mon avatar dans mon séjour (le vrai) ou bien lui rendre carrément visite dans Second Life?

wildo a dit…

Génial !
L'avatar chez soi !
Et pour les tournages de machinimas c'est un bon en avant. On peut imaginer superposer des réalités de provenances différentes et les réunir plan par plan dans un film ...