17 janvier 2008

Second Life : le papillon de Mariaka Nishi

Mardi soir, j’étais présent à l’inauguration de la nouvelle Bibliothèque Francophone. Un peu perdu aussi. Il y avait beaucoup de monde. Ce serait difficile pour moi de faire un reportage et d’autres ont déjà écrit des billets excellents sur le sujet (Hugobiwan, domi ahn, Le voyage improbable, Artemisia). Un grand merci aux organisateurs de cet événement et, en premier lieu, à Coulaut Menges et Hugobiwan Zolnir. Cet endroit est définitivement un pôle culturel majeur au sein de Second Life.

Mais, ici et maintenant, je voudrais mentionner cette découverte dans l'espace Sirius de la Bibliothèque : j'aime beaucoup le papillon de Mariaka Nishi...


... qui évoque aussi pour moi des souvenirs attachés à ces vers désuets de Jacques Delille :


"Voyez ce papillon échappé du tombeau ;
Sa mort fut un sommeil, et sa tombe un berceau."

Je suis retourné, après, revoir le papillon.
Et si vous voulez en savoir plus sur Mariaka et les papillons, alors il faut lire ce billet de Nessy.

2 commentaires:

mariaka a dit…

merci wangxiang pour ce joli mot, et ces vers de délicate poésie
comment résister aux papillons lorsqu'on travaille à la transformation, à la transmutation ?

Wangxiang Tuxing a dit…

En Chine, des enfants qui jouent avec un cerf-volant en forme de papillon symbolisent l'union du bonheur céleste et de la joie terrestre.

Une autre façon d'exprimer la transmutation obtenue par la conjonction du mercure volatil (céleste) et du soufre fixe(terrestre) ?