17 mai 2007

Second Life : bibliothèque francophone sur la Riviera

Cela faisait un moment que je m'étais promis de visiter la bibliothèque francophone promue par Emmen Tal (bien connu sous un autre nom pour son blog) et réalisée par Alain Couffer avec le groupe "Bibliothèque francophone" de Hugobiwan Zolnir.

Cet espace est agencé de façon à la fois élégante et fonctionnelle, avec différentes zones thématiques : roman, philosophie, etc.




Sous la rubrique "haïkus à la demande", j'ai ainsi pu relire avec plaisir plusieurs haïkus classiques bien connus, même si les traductions qui sont proposées ne rendent pas bien compte des originaux japonais.

ima yô no
tako agari keri
kojiki goya

un cerf-volant moderne
s'élève -
hutte de mendiant

Issa

Oui, le cerf-volant est moderne et il s'élève maintenant... Reste la hutte de mendiant. A méditer.

Et je proposerais bien à la bibiothèque francophone d'inclure des haïkus contemporains, comme celui-ci de Bany'a Natsuishi tout à fait adapté à ce qui est en train de se passer avec Second Life :

venant du futur
un vent s'élève...
qui sépare la cascade en deux

A noter la très intéressante initiative "Poèmes Cachés" qui permet à ceux qui le souhaitent d'afficher leurs poèmes de façon anonyme. C'est sûr, je reviendrai de temps en temps pour voir s'il y a des nouveautés.

Enfin, l'espace est doté d'un "blogmic" permettant à chacun de dicter un texte retranscrit directement sur sldirect.

3 commentaires:

Huggy Shinbun a dit…

Ta visite est un honneur car je lisais ton blog passionnant avant de me connecter pour la première fois dans SL et de monter le groupe biblio.

Toutes tes propositions sont les bienvenues.

Hugobiwan Zolnir
Owner du groupe bibliotheque francophone de SL

P.S.Le blog de la biblio te fais un coup de chapeau :)

http://sldirect.blogspot.com

iñigo a dit…

En effet, la bibliothèque est magnifique et très prometteuse, bravo aux créateurs.
Plus largement, je m'interroge au sujet de la place du texte dans SL: va-t-on vraiment venir dans SL pour lire un texte, même court? La solution proposée sur Riviera est intéressante, mais je ne me vois pas lire de longs textes. Quelles sont les rapports entre les textes et SL? J'ai l'impression que le plus que l'on puisse faire, c'est de fournir quelques extraits très brefs, de proposer quelques liens renvoyant sur le net classique et, surtout, de fournir des renseignements très précis grâce aux groupes de discussion et à différentes rencontres. Ce dernier aspect me semble le plus important: la capacité à créer un réseau social spécialisé est l'une des fonctions les plus utiles et les plus efficaces de SL.

Je ne sais pas ce que vous pensez de cette question. Je suis à la fois sceptique et intéressé.

David Castéra aka Emmen Tal a dit…

Que faire d'une bibliothèque dans Second Life ?

voila une question longuement évoqué cetet semaine lors de la rencontre franco italienne qui s'est déroulée à la bibli franco.

Quelques pistes ont été évoquées, je les cites ici (http://www.david-castera.com/?2007/05/16/253-que-faire-d-une-bibliotheque-dans-second-life ) mais j'en ai certainement oublié quelques unes, et si d'autres idées émergent n'hésitez pas à rejoindre le groupe ou à commenter sur les différents billets qui fleurissent ici et là.