18 février 2007

Second Life et vie artificielle : une histoire de fleurs-canons

Après l'avoir installée sur l'île de Penglai, la "fleur canon" (Cannon Flower) de Luciftias Neurocam s'est rapidement propagée.


Pour supprimer la "fleur canon" du terrain, il n'était pas question de retirer chaque plante manuellement : il y en avait plusieurs centaines qui se reproduisaient en permanence. Pour ce faire, Luciftias a créé une espèce voisine aux pétales noirs, plus dynamique que l'espèce originale mais sensible à une infection mortelle.


Effectivement, une vingtaine d'heures après la mise en place, les fleurs noires avaient pratiquement remplacé la variété originale.



Ensuite, il a suffi de démarrer l'infection. Les plantes infectées (noires et bleues) meurent rapidement.

2 commentaires:

Daneel Ariantho a dit…

Et au final vas-tu t'en sortir à importer des éléments de l'écosystème de Terminus ?

wildo a dit…

Ne serait il pas judicieux lorsque l'on crée une telle plante de lui trouver un prédateur approprié...
Ou alors un horloge biologique plus rapide ?