01 mai 2008

Où sont les extraterrestres ?

Nick Bostrom, philosophe suédois bien connu pour avoir développé l’argument de la simulation, vient d’écrire un article intitulé "Where Are They?" dans lequel il analyse la possibilité d’existence de civilisations extraterrestres.

L’univers observable comprend 100 milliards de galaxies et notre propre galaxie, à elle seule, contient environ 100 milliards d’étoiles. Pourtant, nous n’avons pas encore reçu de visiteurs de l’espace et nous n’avons pas non plus détecté de signaux susceptibles d’avoir été transmis par des civilisations extraterrestres. Il faut donc que celles-ci soient extrêmement peu nombreuses. Nick Bostrom émet par conséquent l’hypothèse de l’existence d’un "Grand Filtre", par lequel doivent passer toutes les formes de vie avant de devenir capables de colonisation interplanétaire, et qu’un nombre infime d’entre elles parviennent à traverser avec succès.

Où se trouve le "Grand Filtre"? Il y a deux possibilités : soit il se trouve derrière nous, dans un lointain passé ; soit il se situe dans le futur, dans les années, les siècles ou les millénaires à venir.

Si le "Grand Filtre" se trouve dans le passé, cela veut dire qu’il effectue sa sélection sur les formes de vie émergentes ou rudimentaires. Ce serait plutôt une bonne nouvelle car cela voudrait dire que nous l’avons déjà traversé ; nous pouvons donc envisager de devenir capables de colonisation extraterrestre avec un certain optimisme. Si, par contre, le "Grand Filtre" se situe dans le futur, nous allons devoir le traverser et nous avons par conséquent extrêmement peu de chances de réussir à le faire. Dans ce cas, l’aventure humaine (et post-humaine) risque fort de s’arrêter prématurément. Pour Nick Bostrom, peut-être existe-t-il une technologie que chaque civilisation suffisamment avancée finit par découvrir mais dont la découverte la conduit finalement à sa propre destruction avant même d’avoir été capable de se lancer dans les voyages interplanétaires…

Je me risque à une autre possibilité… Peut-être les civilisations extraterrestres avancées ne voient-elles absolument aucun intérêt aux déplacements interplanétaires ou intergalactiques "physiques". Peut-être effectuent-elles ces voyages uniquement de façon "virtuelle"? Et à défaut de rencontrer les extraterrestres dans la vie réelle, peut-être allons-nous finir par les découvrir en train d’arpenter nos mondes virtuels? ;)

L’article "Where are they?" de Nick Bostrom peut être lu
ici.

6 commentaires:

wildo a dit…

Si je puis me permettre : la colonisation et les déplacements se font déjà depuis toujours, échange de matière suite à des collisions, asteroides etc
Les lychen par exemple ou organismes apparentés sont appellés extra-terrestres par les mycologues car présents sur d'autre planètes ... Mars je crois bien, en recèle ... donc il y aurait bien un petit homme vert mais pour l'instant c'est un champignon ! ;-)
http://www.msnbc.msn.com/id/6969396/

Mascottus Phlox a dit…

Frao Ra n'est il pas déjà un de ses extra-terrestres? (bien que j'ai des doutes, il semble avoir des connaissances oenologiques bien supérieures à ce qu'un ET devrait avoir... ou alors est-ce là le filtre ;-))

Wangxiang Tuxing a dit…

@ Wildo : les lichens ne constituent pas à proprement parler une civilisation technologiquement avancée;)
Ceci dit, si l’hypothèse que tu évoques est vraie, ce serait plutôt une mauvaise nouvelle, car cela augmente d’autant les chances que le "Grand Filtre" se situe dans le futur. Nick Bostrom discute ce point dans son article.

@ Mascottus : il se peut que Frao Ra soit un extraterrestre mais nous n’en avons pas la preuve. Ses connaissances œnologiques ne plaident effectivement pas en sa faveur car je crois savoir que les extraterrestres préfèrent nettement la soupe au chou:))

wildo a dit…

Note sur ma todolist : interroger les lichens, manger plus de soupe aux chou et boire de ce petit vin de Frao extra ... avec ça si je ne trouve toujours pas le bout filtre ;-)

Enzooo Sellers a dit…

J'ai rencontré un alien l'an dernier sur Gaia, c'était un facheux http://picasaweb.google.com/enzooo.sellers/RencontreDu3emeSaleType

Concernant l'évolution de l'espèce humaine, je viens de finir les deux bouquins de Greg Bear (L'echelle de Darwin - Les enfants de Darwin) qui évoque une hypothèse intéressante : l'homo sapiens sapiens est en passe d'être "remplacé".

Sofian a dit…

Est-ce vraiment la peine de chercher midi à quatorze heures…?
Il existe peut-être (ce n'est même pas sûr) une infinité de civilisations extraterrestres parsemées dans l'univers, il n'en reste pas moins que l'immensité de celui-ci tempère tout simplement toute vélléité de voyage pour aller dire bonjour à son voisin.
Quant à envoyer des signaux pour communiquer virtuellement, mieux vaut ne pas y penser: la lumière met déjà 8 minutes pour nous parvenir de notre soleil tout proche, et par ailleurs il faudrait que l'antenne radio émettrice pointe exactement sur la cible afin que le signal ait la moindre chance d'arriver à destination.
Le simple bon sens permet d'ignorer toutes les fantaisies (pour ne pas dire les fum...ies) circulant au sujet de visites d'aliens.
Mais les extraterrestres c'est comme le bon Dieu, ça fait du bien d'y croire et ça ne mange pas de pain.