05 octobre 2007

La stratégie des banques françaises dans Second Life

Des quatre premières banques françaises classées en fonction de leur produit net bancaire, trois sont actuellement présentes dans Second Life : BNP Paribas, Crédit Agricole et Caisses d’Epargne. Mais leurs motivations et leurs approches, même si elles se placent incontestablement dans un contexte d’innovation, semblent assez différentes.

BNP Paribas : une démarche consistante d’expérimentation et de communication sur l’innovation technologique

Au sein du Groupe BNP Paribas, la présence dans Second Life a été amorcée très tôt par sa structure de veille technologique, L’Atelier, qui y a créé une "tête de pont" dès décembre 2006 dans la région "The Blast Machine". En plus de cet espace, le Groupe possède désormais deux îles : BNP PARIBAS, et BNP PARIBAS GROUP avec des installations de Cetelem et Cortal Consors. Fin juin 2007, BNP Paribas a mené une opération de v-recrutement à destination de spécialistes en informatique. L'impression d'ensemble est que l’action du Groupe BNP Paribas dans Second Life se situe d'abord dans une optique d'expérimentation et de communication sur l’innovation technologique. L'avatar-phare de cette installation est Shino Isachenko.


Caisse d’Epargne : une utilisation complémentaire de Second Life dans le cadre de campagnes plurimédias

La Caisse d’Epargne est arrivée dans Second Life en juin 2007 à l’occasion d’une campagne publicitaire à destination des 18-25 ans, avec une déclinaison sous la forme de supports d’affichage virtuels et la création d’un espace dédié dans la région de Black. En juillet 2007, elle a appuyé son engagement dans le Tour de France en développant “le contre-la-montre de l’épargne” sur son implantation virtuelle. La Caisse d’Epargne semble essentiellement utiliser Second Life comme un média complémentaire dans le cadre d’opérations marketing plus globales. L'avatar-phare de l’installation dans Second Life est Peps Jacobus (Pierre Philippe Cormeraie).


Crédit Agricole : un engagement auprès des entreprises et des particuliers sur la base d’un apprentissage des possibilités d’utilisation de Second Life

L’arrivée du Crédit Agricole dans Second Life est initialement due au Directeur Général du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne. Elle s’est inscrite dans une démarche d’apprentissage progressif avec, tout d’abord, une modeste présence publicitaire dans la région France Midi Pyrenees en avril 2007, bientôt suivie de la réalisation d’une île Credit Agricole, puis de plusieurs autres. Actuellement, le Crédit Agricole possède un groupe de six îles (Credit Agricole, Agora, Panora, Futura, Natura et CA Regions) et il y a aussi une région "Credit AgricoleB1" où s’affiche le Crédit Agricole de Franche-Comté.
L’initiative est d'abord celle d'un "banquier de terrain"; elle se caractérise par un engagement tant auprès des entreprises, avec une entrée au capital de Stonfield Inworld, que des particuliers, avec un concours destiné à récompenser l’imagination, la créativité et l’esprit d’initiative. L'avatar-phare du Crédit Agricole est Foix Villota (Jean Philippe) - cf. photographie ci-après.



Trois banques, trois stratégies, semble-t-il.

Les autres grandes banques françaises comme la Société Générale, le Crédit Mutuel, les Banques Populaires et la Banque Postale ne sont, à ma connaissance, pas encore présentes dans Second Life. A noter que la Banque Postale, dans un contexte d’opération marketing assez similaire à la Caisse d’Epargne, a choisi d’opter pour un choix qui s’inspire de Second Life mais ne l’utilise qu'indirectement par le biais de quelques machinimas (voir aussi ce billet de Orisis).

3 commentaires:

Daneel Ariantho a dit…

Si apparemment dans as aprtie Films avec des machinimas SL.
Merci excellente découverte.

Wangxiang Tuxing a dit…

Tu as raison Daneel. J'ai affiné mon texte relatif à la Banque Postale.

Pierre-Olivier a dit…

Au moins une autre devrait faire quelque chose (nous travaillons sur le projet en ce moment) et une rumeur court - très vite - sur une seconde.

Ce secteur est sans aucun doute, l'un des plus dynamique, après l'IT bien sûr...