01 juin 2007

Le Crédit Agricole prépare son entrée dans Second Life

Voici quelques photographies prises à la volée sur l'île "Credit Agricole" en construction. Cette île est au centre d'un ensemble de cinq, les quatre autres s'appelant "Panora", "Agora", "Futura" et "Natura".




Après BNP Paribas, voici donc une deuxième banque française qui investit de façon un peu significative dans Second Life. Reste à savoir si ces deux banques vont se limiter à la réalisation de "sites institutionnels" - pour reprendre une expression du vieil Internet - ou si elles vont s'engager dans l'activité économique de Second Life en y proposant des services financiers.

7 commentaires:

Stéphane Bayle a dit…

Les banques RL sont soumises à des réglementations très strictes concernant leur activités financières. Par ailleurs l'idée de réaliser des transactions bancaires dans un espace appartenant à une entreprise privée fait frémir les juristes de ce secteur. Il s'écoulera donc beaucoup de temps avant qu'une banque ne risque à faire des activités liées à son coeur de métier dans Second Life.
La pharmacie est un secteur également très contraint par la réglementation, il est d'ailleurs totalement absent de SL, ce n'est pas lié au hasard.

Wangxiang Tuxing a dit…

Combien de temps à ton avis ? Après tout, Second Life, ce n'est rien d'autre qu'Internet...

David Castéra a dit…

quelques précisions sur le projet Crédit Agricole...

En fait la fédération du Crédit Agricole souhaite établir une présence institutionnelle sur Second life en faisant la promotion du mutualisme. Le projet concerne l'aménagement d'un centre mutualiste sur l'ile principale . Vous devriez vous dans les mois qui viennent des caisses régionales s'implanter dans différents endroits de Second Life.

Ce que vous voyez actuellement sur l'ile Credit Agricole est le travail d'essai d'un directeur de caisse régionale... Qui elle même va travailler en parallèle sur un projet de concours dans Second Life.

A suivre... plus de précision ce week-end je pense.

Wangxiang Tuxing a dit…

Merci beaucoup à Emmen de ces précisions. Pour moi, qui suis à Pékin en ce moment, le week-end commence déjà...

Laurent heckmann a dit…

Et bientot un projet Cofidis...

Anonyme a dit…

Je dois dire que la visite de ce sim m'a profondément choqué. Il n'y a rien de propre là dedans, la construction est de mauvaise qualité, les textures ne sont pas alignées, il ne semble y avoir aucune logique d'ensemble, le moyen de transport ne fonctionne pas...

Je trouve dommage que de grands institutionnels se voient facturer ce genre de prestation ; cela dégrade l'image de la profession de builder dans Second Life et entretient l'idée selon laquelle le média n'est pas mûr.

C'est extrêmement dommage, et dommageable pour l'ensemble de la communauté.

Jean PHILIPPE a dit…

Monsieur (ou Madame) anonyme n'a pas tort... c'est loin d'être parfait ! Mais la SIM est faite pour l'essentiel par des salariés de l'entreprise, pas par des pros du building sur SL... A la main quoi, une démarche active et participative... C'est pas très droit, mais, est-ce si important ?